Comment trouver le bon entrepreneur pour votre rénovation de cuisine?

En matière de rénovation de cuisine, trouver le bon entrepreneur peut s’avérer un vrai casse-tête. Sans oublier que refaire cette pièce centrale implique un investissement considérable de temps et d’argent. Il est donc essentiel que les travaux se déroulent de la manière souhaitée et que le produit final soit irréprochable.

Cela dit, avant même d’amorcer les premières étapes du projet de rénovation de cuisine, prendre le temps de bien rechercher votre partenaire de rénovation peut vous épargner de lourds problèmes en cours de route. Le tout débute avec l’envoi d’au moins trois soumissions afin de les comparer les unes les autres. Une fois que vous avez quelques entrepreneurs en tête, il s’agit de filtrer les moins désirables. Pour ce faire, voici cinq questions à poser à l’entrepreneur avant de l’embaucher :

1. Avez-vous votre licence ?

Au Québec, les entrepreneurs sont tenus de posséder leur licence de la RBQ, c’est la loi. Celle-ci offre au consommateur une protection minimale. En cas, par exemple, d’abandon du chantier par les travailleurs, la RBQ vous permettra d’être indemnisé. On recommande de ne pas se fier à la parole de l’entrepreneur sur la véracité de sa licence. Utilisez plutôt le site de la RBQ pour la vérifier et pour vous assurer qu’elle est bien au même nom que celui qui figure sur votre soumission ou contrat. En Ontario, Alberta et Colombie-Britannique, une licence est requise seulement si les rénovations engendrent la nécessité d’une nouvelle couverture d’assurance. À l’exception de Toronto, où une licence est obligatoire pour certains types de travaux.

2. Pouvez-vous fournir des références ?

Réclamer des références d’anciens clients est une excellente façon de voir si le travail de l’entrepreneur en question sera à la hauteur de vos attentes. Plusieurs vous présenteront un portfolio. Autrement, n’hésitez pas à solliciter des photos de cuisines rénovées dans le passé. Le plus important est de vérifier si ces références sont véridiques. Exigez les renseignements de clients antérieurs, et appelez-les pour savoir comment s’est passée leur expérience. Vous pouvez même demander à l’entrepreneur de vous amener sur place pour voir de vos propres yeux si son travail correspond à vos espérances, et ainsi éviter les déceptions.

3. Quel genre de matériaux utilisez-vous ?

Il est conseillé de vérifier avec votre entrepreneur le type de matériaux utilisés. Cela va beaucoup influencer votre budget et la durée de vie de votre cuisine. Il existe même des classements des meilleurs matériaux, comptoir, céramique et armoire.

4. Travaillez-vous avec des sous-traitants ? Qui sont-ils ?

Une rénovation de cuisine nécessite souvent des travaux d’électricité, de peinture, de plomberie ou de maçonnerie, et un entrepreneur qui n’a pas la main d’œuvre pour ce faire peut faire appel à des sous-traitants. Parfois, cela peut causer un problème, par exemple dans le cas d’avoir choisi cet entrepreneur pour une spécialité précise. Il arrive même de voir des entrepreneurs signer un contrat pour le refiler ensuite à un autre sous-traitant et ne plus jamais se présenter sur le chantier. Réclamez les renseignements des sous-traitants, et demandez des explications sur les tâches qu’ils exécuteront dans votre cuisine. Vous vous protégez ainsi contre les mauvaises surprises.

5. Puis-je avoir une copie du contrat ?

Un contrat écrit et signé est essentiel. Ne pas en avoir pose problème non seulement en cas de litige avec l’entrepreneur, mais également en cas d’imprévus ou de changement de plan durant les travaux. Sans le contrat, vous êtes démuni de pouvoir. La rénovation de votre cuisine pourrait, par exemple, prendre trois mois au lieu de trois semaines, et sans un contrat qui indique clairement ces délais entendus, l’entrepreneur a tous les droits de vous imposer ce désagrément. Plus le contrat est détaillé, plus vous êtes protégé si quelque chose tourne mal. Le contrat devrait inclure :

  • La garantie
  • La description des travaux et des matériaux
  • Les conditions de paiements (versement initial, paiements par tranches, etc.)
  • Les délais (combien de temps dureront les travaux)
  • Les implications en cas de dépassement des délais (coûts, pénalités de retard)
  • Le déroulement de la fin du chantier (ramassage des débris)

contract

6. Avez-vous des assurances responsabilité ?

Si votre demeure est endommagée par un dégât ou un incendie durant les travaux, ou si quelqu’un est blessé par les installations temporaires de votre cuisine par exemple, les assurances responsabilité de l’entrepreneur vous protègeront en termes de responsabilité civile. Demandez à voir le certificat d’assurance de l’entrepreneur et n’hésitez pas à appeler la compagnie d’assurance pour vous assurer qu’il est bien valable.

Smart Reno a déjà validé plusieurs entrepreneurs pour vous. Touss les entrepreneurs inscrits à notre réseau détiennent une licence RBQ et des assurances vérifiées. Utilisez notre outil pour trouver le bon partenaire pour votre rénovation de cuisine.

SmartReno peut vous aider à trouver le bon entrepreneur pour votre projet de Cuisine

Trouvez-moi un entrepreneur
partager:
Auteur
La référence par excellence au Québec et au Canada pour aider les gens à réaliser leurs projets de rénovation, nous vous accompagnons maintenant au travers notre blog avec des articles couvrant le domaine de la rénovation, incluant les grandes tendances, les nouveaux matériaux, des trucs et conseils. Au-delà de vous trouver les meilleurs entrepreneurs, SmartReno vous offre aussi un blog d’inspiration. Au plaisir de vous aider à réaliser vos projets !