5 conseils pour entretenir votre maison à l’automne

5 conseils pour entretenir votre maison à l’automne

C’est un fait sur lequel nous voulons fermer les yeux : l’automne est à nos portes! Plutôt que d’être pris au dépourvu, prenez de l’avance en préparant dès maintenant votre maison comme il se doit. Malheureusement, sachez qu’il y a pire que de découvrir des infiltrations d’eau dans sa toiture ou un nid d’oiseau dans sa cheminée, vous pourriez le découvrir par temps de grand froid. Cette année, prévenez les rénovations imprévues grâce à ces conseils tous simples qui vous aideront à passer l’hiver. Comme on dit : « Vaut mieux prévenir que guérir »!

Conseil 1 : l’eau gelée pourrait vous surprendre

Fermer votre piscine avant l'hiver

Piscine ou spa

La belle saison se termine et plus personne n’ira se « saucer » dans votre piscine. Profitez des derniers jours de beaux temps pour clore la saison. Il est temps de passer une dernière fois l’aspirateur aquatique pour nettoyer jusqu’au fond et n’hésitez pas à jouer dans les coins. L’écumoire est aussi à ne pas oublier. Abaisser le niveau d’eau à environ 50 cm (20 pouces) en-dessous de l’écumoire pour éviter de l’endommager. En cas de pluies abondantes, vérifiez à nouveau le niveau d’eau. Remisez l’échelle, la pompe et tous les accessoires. Nous vous recommandons de demander à un professionnel des instructions claires pour bien fermer votre piscine ou votre spa. Il est aussi possible d’engager une entreprise spécialisée pour faire le travail.

Robinet et tuyauterie

Qui dit eau, dit aussi tuyauterie. Au Québec, nous avons tous entendu parler d’histoires de tuyaux qui éclatent en plein cœur de l’hiver. Hélas, ce ne sont pas que des histoires. Quand vous allez ranger vos boyaux d’arrosage, fermez aussi l’alimentation en eau (valve) se trouvant à l’intérieur de la maison. Ne prenez donc pas de chance et vidangez bien toutes les sorties d’eau extérieures par la suite. Profitez-en aussi pour arroser abondamment le sol autour de vos arbres et arbustes une dernière fois. Ils apprécieront grandement.

Conseil 2 : arbustes et plates-bandes : habillez vos plantes

Protéger vos arbustes et plates-bandes

Votre aménagement paysager et ces belles plantes que vous avez choisies avec soin ont peut-être besoin d’être préparés à l’hiver. Cette fois, il faudra déroger quelque peu du plan initial et attendre à la fin de l’automne pour couvrir vos plantes et plates-bandes. Notez, par contre, que ce n’est pas toutes les plantes qui ont besoin d’une protection supplémentaire; tout dépend des zones de rusticité. Le site de Ressources Naturelles Canada propose une charte vous permettant d’identifier celles de votre municipalité. Montréal est, par exemple, classé comme étant sous la zone 6a, c’est-à-dire une zone connaissant une température minimale moyenne entre -23Co et -17Co) alors que Québec est 5a (min. -29Co et -23Co). Vous pourrez par la suite vous informer des zones d’origines de vos plantes et faire le bon choix.

D’autres facteurs peuvent aussi menacer vos arbustes et plates-bandes tel qu’un emplacement près des trottoirs et donc subissant le passage des chasse-neiges et de leurs déversements (sel de rue, traînées de neige, etc.).

Dans de telles situations, il faudra inévitablement préparer votre terrain à l’hiver. Recouvrez les arbustes de toile et ficelez-les avec un nœud solide. Pour les plus petites plantes, plantez des piquets autour et fabriquez-leur un abri en toile ou utilisez un « cône à rosier ». N’hésitez pas à utiliser des piquets de couleurs voyantes si vous craignez les roues de machinerie.

Conseil 3 : des fenêtres pour illuminer votre quotidien

Isoler les fenêtres

Votre terrain est sauf, mais avez-vous pensé à votre maison? L’idée d’un ménage de printemps est bien répandue, mais vous gagneriez à vous occuper de vos fenêtres pendant l’automne. Lavez-les un bon coup et retirer les moustiquaires. Vous pourrez ainsi profiter d’un surplus de luminosité alors que les journées raccourcissent. Il faut savoir qu’en moyenne près de 18% des Québécois souffrent de dépression saisonnière.

Pendant votre grand nettoyage, il est possible que vous découvriez de l’usure au niveau du calfeutrage de vos fenêtres et de vos portes. L’automne est la période idéale pour trouver un entrepreneur qui pourra remédiez à la situation rapidement. Profitez de la basse saison pour faire ces réparations mineures. Il vous en coûtera en moyenne quelques centaines de dollars, pas plus. Un homme-à-tout-faire saura très certainement vous aider.

Il est toujours possible d’installer vous-même des pellicules coupe-froid pour isoler vos fenêtres. Évidemment, si la pellicule de plastique ne suffit pas à arrêter les courants d’air, c’est signe qu’il faudra remplacer vos fenêtres. Pour avoir une meilleure idée du prix, n’hésitez pas à utiliser notre estimateur de coûts et sélectionnez la case « Fenêtres » pour obtenir une estimation approximative.

Conseil 4 : un toit solide sur votre tête

Toit et gouttière

L’automne est la dernière occasion pour jeter un coup d’œil à votre toit avant qu’il ne soit enseveli sous la neige. Lorsque vous serez occupé à vider les gouttières des feuilles mortes et autres débris, regardez si la toiture de votre maison est en bon état. Des bardeaux cassés ou ondulés peuvent être précurseurs à une infiltration d’eau. En cas de doute, demandez à un couvreur professionnel de venir évaluer l’état de votre toiture.

Pour les propriétaires d’une maison au toit plat, débarrassez-vous des accumulations d’eau et de débris. Il faut éviter à tout prix les surpoids ou l’eau stagnante qui reposent sur votre maison tout l’hiver.

Conseil 5 : un foyer plus chaleureux

Ramonez votre cheminée

Pour ceux qui possèdent une cheminée chez eux, sachez que l’automne est aussi synonyme de ramonage. Entretenir sa cheminée s’est garder un environnement sécuritaire et éviter des surprises indésirables. Il est recommandé de ramoner sa cheminée tous les ans. Tout comme nos entrepreneurs, Smart Reno vous encourage à faire affaire avec un ramoneur certifié et bien assuré. Cela vous coûtera près de 150$, ce qui n’est pas si mal pour garder votre famille et vos biens en sécurité.

Et pendant qu’on y ait, il ne faudrait pas oublier de tester votre détecteur de fumée durant l’automne. On ne le répètera jamais assez souvent, ça ne coûte rien de dépoussiérer vos appareils, changer les batteries et vérifier leurs dates d’expiration. Un détecteur de fumée est bon pour 10 ans et un détecteur de CO2 pour 5 ans seulement.

Pour les propriétaires d’un foyer ou d’un poêle à bois et qui habitent sur l’île de Montréal, nous vous invitons à consulter toutes les informations sur les nouvelles normes à ce sujet. La date limite pour se conformer est le 1er octobre 2018.

Conclusion

Nous espérons que ces quelques conseils vous auront aider à mieux prendre soin de votre chez vous. Beaucoup d’autres choses restent à prévoir. Vous sauverez très certainement de l’argent en étant prévoyant. L’équipe de Smart Reno vous souhaite donc un automne coloré et la tranquillité d’esprit d’avoir fait ce qu’il fallait pour votre maison.

SmartReno peut vous aider à trouver le bon entrepreneur pour votre projet de Aménagement paysager

Trouvez-moi un entrepreneur
partager:
Auteur
La référence par excellence au Québec et au Canada pour aider les gens à réaliser leurs projets de rénovation, nous vous accompagnons maintenant au travers notre blog avec des articles couvrant le domaine de la rénovation, incluant les grandes tendances, les nouveaux matériaux, des trucs et conseils. Au-delà de vous trouver les meilleurs entrepreneurs, SmartReno vous offre aussi un blog d’inspiration. Au plaisir de vous aider à réaliser vos projets !